Notre projet, « Le Mémorial de la déportation », a plusieurs composantes dont:

  • Le documentaire, « Les récits du Baragan. Souvenirs de la Sibérie roumaine », qui se fonde sur des récits de vie recueillis auprès des anciens déportés dans un effort de reconstituer un drame historique qui a eu lieu dans la Roumanie communiste des années ’50, la déportation. Le film rend compte de son épisode le plus tragique qui a eu lieu la nuit de 18 au 19 juin 1951, lorsque 44 000 personnes d’une région de 25 kilomètres autour de la frontière avec la Yougoslavie ont été déportées dans la plaine de Baragan, sur l’actuel territoire des départements de Braila, Calarasi, Galati et Ialomita. Pendant 5 ans, toutes ces personnes ont été forcées de recréer au milieu des « Chardons de Baragan », toute une civilisation. Un an après la déportation de 1951, 18 nouveaux villages apparaissent sur la carte du Baragan. La vie de ces villages était rythmée par la mort (pendant les cinq ans de la déportation, plus de 1500 personnes y ont laissé leurs dépouilles), par la vie de tous les jours et par l’obligation de labourer les champs pour se nourrir et pour enrichir l’État communiste.
  • Ce site, www.memorialuldeportarii.ro, qui héberge des entretiens vidéo et des photos d`anciens déportés, des informations sur la déportation, des articles, des débats et des tables rondes sur la déportation, etc.
  • Un livre des mémoires à être publié dans les mois à venir.
  • Une conférence et des débats à être organisés dans les jours et les mois suivants.

 

Comments are closed.


>>